La Volte Gaillarde

Danses Médiévales et Renaissance, Danses Chantées

Les Articles Récents

Qui est en ligne ?

Nous avons 70 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Oyez, oyez, bonnes gens!
La Volte Gaillarde sera heureuse de vous accueillir le samedi 22 mars de l'an de Grâce 2014, à l'occasion de son bal médiéval et renaissance. Le temps d'une journée et d'une soirée, le rock, la salsa, et les valses cèderont la place aux pavanes et autres branles. Laissez-vous aller au son de la veuze, du davoul et des hautbois de la Compagnie Waraok.

À partir de 14h30, un stage mené par notre maître à danser vous entraînera aux divers pas de danse. N'ayez crainte, les danseuses et danseurs de la Volte Gaillarde vous accompagnerons tout au long de l'après-midi.

À partir de 20h30, un bal animé par les musiciens de Waraok, vous sera proposé afin de mettre en pratique les branles doubles, haut-barois et autres charlottes durement acquis! "

 

 

achetez vos places pour le stage et le bal

 

 


 

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Nantes - 29 Novembre



 

Depuis sa création, à l'initiative de son maître à danser Jérôme Leray, la Volte Gaillarde participe chaque année à de nombreuses fêtes médiévales en costumes historiques, allant du XIIIe à la Renaissance. « Tous les ans, nous étoffons notre groupe de quelques danseurs et danseuses. Nous en sommes maintenant à près de trente à venir répéter nos danses du Moyen-Âge et de la Renaissance, les 2es et 4es mercredis de chaque mois, à partir de 19 h 30, dans la salle du Grand-Blottereau à Doulon », explique Jérôme Leray.

 

Grand projet pour l'année 2014 : l'organisation d'un premier bal médiéval à Nantes, le samedi 22 mars, dans la salle Bonnaire, boulevard Jules-Verne. « En après-midi, le public pourra s'initier aux danses en participant à un stage court. La soirée débutera par un petit spectacle de la Volte Gaillarde, avant d'ouvrir le bal tout public. » Pour mener à bien ce projet d'envergure, l'association est toujours en quête de partenariats privés et espère aussi un coup de pouce de la Ville de Nantes.

fous_histoire_nantes00017.jpg